· 

Avis "Green oak" d'Emma Landas


Ce livre fait partie des achats que j'ai fait au festival du livre romantique de Dunkerque. J’avais découvert son résumé sur Facebook, que je trouvais très original et qui me parlait beaucoup, de part, mes origines. Je me suis rapidement plongée dans sa lecture mais j'ai été vite déstabilisée car je n’ai pas retrouvé le style d’écriture, d’Emma Landas que je connaissais. 


📖 Romance suspense 


✒️ Double point de vue de narration 


🗯️J’ai beaucoup aimé cette histoire même si, par moment, j’y ai trouvé trop de longueur. J’aime le style que l'auteure nous offre et qui est loin des nouveaux codes de la romance mais Je n’ai pas su déterminer l’époque à laquelle se tenait le récit et cela m’a gênée, bizarrement. 


Je me suis attachée au personnage masculin plus qu'au féminin. Mon empathie s'est plus développée à son égard, sans réellement savoir pourquoi. J’ai aimé découvrir les personnages à travers différents âges de la vie et j’ai été maintenue par la découverte de leurs secrets.


Le peuple tzigane fait beaucoup parler, même rêver pour certains mais, il est rare de le voir apparaître dans une histoire d’amour. J’ai aimé la place que l’auteure leur à trouvé et les messages qu'elle fait passer.  


Alors si vous êtes à la recherche d’une romance forte où les apparences sont souvent trompeuses, vous l’avez trouvée. 


Bouquineusement vôtre ! 


Clari. 


Coup de 👍 pour cette romance. 


📌 « Les apparences sont souvent trompeuses... »


Auteure Emma Landas


Éditeur Black Ink édition


Sortie 2 août 2019


Résumé


 La vie de Victoria bascule un jour d’été ensoleillé, quand son cœur sombre en même temps qu’elle au fond du lac.

Lui, le sang-mêlé mis à l’écart par son peuple, lui le beau Tsigane aux yeux gris et à la peau trop mate pour les gadjos mais trop pâle pour les siens, est aux antipodes de la jolie blonde issue de l’aristocratie.

Et pourtant ! Le destin se joue des conventions et des apparences. Le vieux chêne vert sera témoin de cet amour hors du temps qui unit deux âmes que tous cherchent à séparer.


Écrire commentaire

Commentaires: 0