· 

Avis "Et demain, tout ira bien" de Marie Lerouge

Lire cette auteure est devenue une habitude, dont je ne me lasse pas, bien au contraire. Elle a réussi une nouvelle fois, avec brio à me faire passer un excellent moment de lecture. 

 

📖 Comédie romantique 

 

✒️ Narration à la première personne 

 

🗯️ J’ai été très émue par cette histoire. Plus je tournais les pages et plus j’étais fébrile d'en découvrir la suite. Mon appréhension de lire quelque chose que je ne voulais pas qui se passe s'accentuait. Je maudissais intérieurement l'auteure de me faire vivre cette situation car je n’avais aucun outil en ma possession pour me défendre. Comme l’héroïne, je me suis sentie démuni face à cette fatalité et à son côté inattendu. 

 

Je n’oublie pas non plus le côté comédie du livre, j’ai aimé les différents intitulés de chapitres sous formes de mantras, de citations et de thèmes astraux. Zoé, le personnage principal apporte elle aussi sa touche, par sa personnalité aussi décalée que le métier qu'elle exerce. 

 

Coup de ♥️ pour cette romance 

 

📌  « Fermer les yeux sur ses sentiments jusqu’à avoir l’impression de ne les avoir jamais ressenti »

 

Auteure Marie Lerouge 

 

Éditeur MLR

 

Sortie 6 novembre 

 

Résumé

 

Zoé, vingt-cinq ans, gagne sa vie en rédigeant des horoscopes fantaisistes et optimistes auxquels elle aimerait croire. Si seulement elle rencontrait enfin le grand amour ! Si seulement le cœur d’Hugo, son meilleur ami, n’était pas en train de le lâcher !

Pour tromper son angoisse à l’idée de perdre celui qui est aussi son boss, Zoé s’adonne à sa passion de la lecture, se promène dans les rues de Paris et brûle des cierges devant la statue de sainte Rita, la patronne des causes désespérées.

Sa rencontre avec un certain Angelo devant les boîtes d’un bouquiniste va bouleverser son quotidien trop bien réglé. Poussée par Hugo, Zoé se laisse embarquer à Barcelone sur les traces du mystérieux Italien qui s’ingénie à lui échapper.

Ce voyage initiatique lui permettra-t-il de voir clair dans ses sentiments et d’accepter le bonheur quand il frappe à la porte ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0