· 

Avis "Chirurgicalement vôtre" de Emma Landas

Mon avis 


Je voulais lire ce livre depuis sa sortie. Vu l’engouement que j’avais vu autour et surtout parce qu'il se passe dans un milieu hospitalier et qu'il est écrit par une infirmière de surcroît, je ne pouvais que m’empresser de le découvrir enfin. 


Cette histoire d’amour est bien loin des contes de fées, voir même à l'opposer. Il est pourtant bien question de relation entre un homme et une femme, de la naissance de sentiments amoureux et de la volonté de faire un « nous » mais aucune gentille marraine à l’horizon ou prince charmant, pour éclaircir un peu les choses. 


Le récit est scindé en 3 parties avec pour chacune différents points de vue de narration. 


J'ai bien aimé le rythme de la 1ère partie par contre la seconde m’a un peu moins enchantée au début et ensuite je me suis remise dedans avec plaisir. 


Les personnages sont percutants, torturés, l’histoire est intense et dure et pourtant je ne qualifierai en rien cette romance comme de la dark. L’écriture de l’auteure y est pour beaucoup. D’abord par le fait que des citations d’écrivains de la littérature classique sont souvent citées et mettent en exergue le sens des événements. Ensuite les différents regards sous lesquels sont dévoilés l’histoire nous permettent d’avoir un jugement de la situation. Et enfin je trouve que la psychologie des personnages est bien détaillée sans être sur joué. 


J’ai trouvé une grande justesse dans les mots ce qui donne une facilité d’immersion dans l’univers du texte. On sent vraiment que c’est une professionnelle de la santé qui a écrit. 


Je vous invite à découvrir cette auteure si ce n’est pas encore fait. Ce livre vous dévoilera que parfois c’est dans l’ombre que se crée la lumière. 


Bouquineusement vôtre ! 


Clari ♥ 


Et si vous voulez en savoir plus 


Auteure Emma Landas


Éditeur Black ink


Sortie 11 septembre 2017 


Résumé


"Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m'avaient convaincue à coups de milliers de pages que l'amour, même dans la mort, est triomphant !

Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n'est pas celle d'Emma Bovary...

Jane, Emily, William, ils n'ont pas rencontré Terence Cesare.

Peut-être que s'ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu'il allait me faire vivre..."


Écrire commentaire

Commentaires: 0