· 

Avis "En solo pour le meilleur et pour le pire !" de Marie Lerouge

Mon avis 


Je remercie l’auteure pour ce service presse car j’ai vraiment passé un très bon moment « en solo ». 


Après trois ans de concubinage, Laure décide de quitter son homme car sa situation de célibataire lui manque. Elle veut re-découvrir les joies du célibat mais rien ne va se dérouler comme elle l’avait rêvé. 


J’ai trouvé l’histoire très originale et décalée. Elle commence sur une rupture avec une quête de célibat de la part de l'heroïne ce qui est paradoxal dans la romance. 


J'ai vu en Laure une « Bridget Jones » qui fait rire grâce à ses frasques et sourire par ses réflexions. Elle est touchante et on veut les comprendre elle et sa recherche du bonheur. 

Laure est la narratrice de son histoire mais grâce à un joli travail d’écriture de l’auteure, on en sait un peu plus que l’Héroïne, ce que j’ai trouvé très agréable parce que je suis curieuse. 


Les personnages qui l’entourent ont des personnalités fortes mais, le fait qu’ils soient décrit au travers des yeux de Laure les rend excentriques. Chacun a une place et un rôle indispensable au récit. 


C’est une romance feel good, chick lit, une comédie romantique quoi ! Je l’ai trouvé rafraîchissante et pleine d’audace. Avec une réflexion différente de l’amour que l’on a l’habitude de lire. 


Sur ces quelques mots je vous laisse en découvrir un peu plus sur le livre mais, je vous conseillerai de ne pas lire le résumé du livre car je trouve qu’il en dévoile un peu trop. Quand un titre et une couverture me plaisent, je ne lis que très rarement le résumé. Après avoir lu le livre, j’ai lu le résumé et je pense que je n’aurai pas vécu de la même façon cette histoire si je l’avais lu avant. 


Alors jetez-vous les yeux fermés parce que parfois ça a du bon. 


Bouquineusement vôtre ! 


Clari ♥ 


Et si vous voulez en savoir plus 


Auteure Marie Lerouge


Éditeur auto édition 


Sortie 16 mars 2019


Résumé

Profiter à fond des plaisirs de la vie en solo, c’est ce qu’espérait Laure en se séparant de Gaspard après trois ans d’une vie de couple sans nuage. Mais entre sa mère qui déplore la perte d’un futur gendre idéal et ses copines qui s’acharnent à lui faire regretter son « burn-out sentimental », elle doit vite déchanter. D’autant que les galères s’accumulent chez elle comme dans le lycée parisien où elle enseigne l’anglais. Trop tard pour rattraper son ex, alias « Docteur Mamour », par sa blouse de médecin : il s’est envolé en mission humanitaire au Cameroun.

Désespérée, Laure ne se doute pas qu’un complot se trame pour la débarrasser du bad boy qui s’est incrusté chez elle et l’assister dans son opération de reconquête amoureuse. Une opération d’autant plus délicate que Gaspard a regagné Paris avec une fiancée suédoise dans ses bagages.


Écrire commentaire

Commentaires: 0