· 

Avis "Ma vie rêvée" de Cinthia Schatz

"Ma vie rêvée"

 

Auteure : Cinthia  Schatz

 

Édition : Sharon Kena

 

Sortie : 12 juin 2018

 

Résumé :

 

Tout le monde a un fantasme. Vous savez cette personne inaccessible à qui l'on pense durant les longues nuits d'hiver pour se réchauffer. Le mien habite à l'autre bout du monde, c’est un acteur en passe de devenir la coqueluche d'Hollywood. Il s'agit de Dean Callahan.

Que feriez-vous si vous croisiez cette personne dans un pub ?

C'est ce qui m'est arrivé !

Non seulement je lui ai parlé, mais j'ai flirté – et un peu plus – avec lui.

Un rêve qui devient réalité !

Mais que se passera-t-il lors de cette semaine en Espagne avec nos amis, pendant laquelle nous ne partagerons pas que de bons moments ? Ou durant nos vacances à Los Angeles, quand il me fera découvrir son univers ?

 

Avis

 

Merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse.  Je suis très friande des comédies romantiques américaines et bien avec "ma vie rêvée", j'étais en plein dedans.  Une héroïne qui sort des sentiers battus, une petite frenchy, rock and roll, tatouée, avec des cheveux qui change de couleurs et un acteur américain sexy, le récit parfait pour une lecture sans prise de tête.
Je trouve que le scénario va trop vite et je dois bien l'avouer, je suis restée sur ma faim ... c'est un livre idéal pour un premier tome, j'espère sincèrement qu'un 2ème livre est en préparation pour aller plus loin sur l'histoire qui est proposée.
L'histoire en elle-même n'est pas très originale mais elle est sauvée par une très jolie écriture et des personnages attachants, les seconds rôles méritent également un spin-off car vivre leurs histoires de loin est un peu frustrant.
J'ai passé un joli moment avec cette troupe et je prendrai plaisir à découvrir la plume de Cinthia Schatz sur une autre histoire.
Si vous avez envie de vous détendre devant une histoire plaisante, tous les ingrédients de "ma vie rêvée" sont réunis pour vous faire passer un bon moment.
Bouquineusement vôtre
Clari ♥

Écrire commentaire

Commentaires: 0