· 

Avis "Trevor Payre - Une vie de rêve" de Anthony G.R. CAILLET

"Trevor Payre, Une vie de rêve"

 

Auteur : Anthony G.R. CAILLET

 

Éditeur : Atramenta

 

Sortie : 20 Janvier 2016

 

Résumé : Trevor Payre est un richissime homme d'affaire qui, bien qu'à la tête de multiples entreprises telles que l'enseigne TextiPayre et la chaîne de fast-food McPayre, n'est pas un forçat du travail. Pour éviter ce dernier, Trevor est prêt à suivre sa pulpeuse secrétaire dans une ennuyante journée.

Un acte anodin qui va changer sa vie.

Mais passés le premier baiser vite gagné et les premiers jours de romance, l'aventure amoureuse s'étiole pour une âme assoiffée de nouvelles choses. C'est ce qui guidera Trevor, avec l'envie d'indigence, dans un périple autour du monde.

Anthony G. R. CAILLET, jeune auteur, signe ici son premier roman, emprunt d'amour et d'aventure, où le burlesque chatouille l'érotisme. Laissez-vous guider entre ces parodies du monde des hautes sphères du travail, de la gastronomie de comptoir et des enjeux amoureux. Partez pour une belle aventure avec notre héros, ce paresseux dont le compte bancaire ferait pâlir Crésus.

 

Avis: Un pitch qui donne envie, des premières pages hilarantes, je suis dans le bain direct pour découvrir le bien nommé "Trevor PAYRE".

 

Ce livre se lit comme un bonbon acidulé,  vous savez celui que vous ne pouvez pas vous empêcher de manger même s'il vous fait faire la grimace. Je dirai que ça résume exactement ma lecture de ce livre. J'ai adoré les répliques et le caractère de Trevor, ses questions et les situations pleines de burlesque m'ont donné le sourire. Ce qui m'a dérangé, c'est le personnage de Sandrine, je trouve qu'elle manque foncièrement de relief, elle passe pour une jeune femme complètement envahissante et en grand manque d'affection, elle ferait extrêmement peur à beaucoup d'hommes à mon avis. Mais malgré ce problème, le livre se dévore, jusqu'aux dernières lignes  Trevor nous surprend.

 

Le gros plus de ce livre, une romance écrite par un homme, on reconnaît très rapidement la patte masculine dans les tournures de phrase ainsi que les descriptions et je trouve que ça fait du bien. L'écriture d'Anthony mérite de l'attention car pour un premier roman, on passe véritablement un bon moment.

 

Cette petite lecture de 149 pages, idéale entre 2 gros romans, saura apporter tout ce qu'on attend pour s'évader, de l'amour, du romantisme, du sexe et de l'aventure.

 

Je finis ce livre avec une interrogation, sur une des nombreuses questions de notre héros : "Est-ce que faire l'amour avec une sirène est considéré comme de la Zoophilie ?" Si vous avez des théories je suis preneuse.

 

Sur ces douces paroles, pleines de poésie je vous souhaite une très belle soirée.

 

Bouquineusement vôtre

 

Clari

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0