· 

Avis " Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard" de Laetitia Constant

"Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard"


Auteur : Laetitia Constant 


Édition : Pygmalion


Sortie : 21 juin 2017 



Résumé : Il est plus simple de chuchoter à l'oreille des chevaux que de LE supporter.


A vingt-sept as, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d'un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d'équitation responsable aux enfants.


c'est alors qu'une lettre de la mairie vient tout menacer: son terrain vient d'être acheté par une société immobilière qui veut l'expulser.


Non, elle n'a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement! Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse... pour découvrit que l'homme à la tête du projet n'est autre qu'un odieux personnage, arrogant et coureur, qu'elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il?


Fauve ne se laissera pas faire!


Et la guerre est déclarée. 


Avis : La quatrième de couverture m'a inspiré tout de suite, dès les premières pages j'ai été conquise, l'écriture de Laetitia Constant me parle, par des références générationnelles, en citant par exemple une réplique culte du film "La cité de la peur". Le ton était donné entre humour et rebondissement, j'étais sûre de ne pas m'ennuyer.


L'histoire est surprenante du début à la fin, de pages en pages, l'auteure nous emmène selon ses envies dans des situations surprenantes, ce livre est rafraîchissant et loin d'être prévisible. 


Fauve est une jeune femme pleine de contradictions mais qui nous attendri, chef d'entreprise mais pleine de fragilité, on a envie de devenir son amie pour l'accompagner dans ses combats.


Quand à cet "odieux personnage, arrogant et coureur", il nous fait passer par toutes les émotions!! On l'aime, on le déteste, on a envie de le frapper, vous l'aurez compris on va aimer le haïr.


Les personnages secondaires sont sympas, pétillants et mériteraient un peu plus de détails.


J'aurai aimé un double point de vue, je me demande vraiment ce qui se passe dans la tête de ce mec en costard 😉.


Laetitia Constant, par ces lignes je te fais un appel solennel, il me faut un tome 2 ! Ta fin me laisse frustrée, je veux la suite...


Je vous conseille vraiment de vous pencher sur cette chuchoteuse, car par ce livre Laetitia signe mon premier coup de coeur de 2018 !


Bouquineusement vôtre 


Clari ♥️

Écrire commentaire

Commentaires: 0