· 

Avis : Cupcake club : baiser sucré


Auteur : Donna Kauffman

Édition : Milady

Pages :   432



Résumé


Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière. Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?




Mon avis :


J’ai trouvé ce livre dans le rayon romance, de la bibliothèque de ma ville. Un rayon très sommaire d’ailleurs, je vous en parlerais,dans un prochain article.

La couverture plutôt attrayante pour mon estomac, m’a convaincu à lire la 4ème de couverture. L’histoire m’a tout de suite plu.

Donc j’ai décidé de l'emprunter, tout en sachant qu’il est le 1er tome d’une série de 3 livres, ayant 3 héroïnes différentes.

J’ai ouvert le livre et là qu’elle fût pas ma surprise ! L’auteure a écrit son récit à la 3ème personne.

Je ne suis pas fana, de cette façon de narrer les histoires mais l’écrivain tourne très bien ses écrits et je ne me suis pas senti en difficulté, comme j’ai pu l’être déjà.

L’aventure met du temps à commencer. Et quand enfin les mots sont posés, ils deviennent redondants / répétitifs, pendant plusieurs chapitres. Ce qui devient frustrant pour nous lecteurs. Mais l’histoire est belle donc on s’y accroche jusqu'à la fin pour en connaître le dénouement. On rencontre des personnages charmants et remplis d’humour , on a envie de manger et sentir les bonnes odeurs décrites.

L’auteure a d’ailleurs mis beaucoup d’implication dans la mise en avant de la pâtisserie et la création des émissions de pâtisserie, jusqu'à nous donner à la fin du livre des recettes de cupcakes, tirées de l’histoire.

Ce livre ferait un parfait scénario pour un téléfilm de m6. Oui ce fameux, qui nous rend impossible de zapper parce qu'on veut connaître la suite. J’ai passé un bon moment de lecture, léger et gourmand.

Alors je vous laisse en juger par vous même.


P.S: en lisant le livre j’avais en images le chef Jamie Oliver, même si la description que fait l’auteure, du héros, ne lui ai pas ressemblant,traits pour traits. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0